Back to top
03.01

2019

Vacances, envie de détente et spa

Quelle est l'origine de ce mot merveilleux ? Nous avons dérangé l'Accademia della Crusca...
Spa et sauna : le temps de se détendre

Vacances, envie de détente et de spa. Beaucoup de gens se demandent la signification de ce mot qui fait rêver, qui fait naviguer la pensée et l'esprit vers des moments magiques.
Dérangeons directement l'Accademia della Crusca pour comprendre l'origine de ce mot merveilleux !
"Quiconque n'a jamais fréquenté un spa - écrit l'Accademia della Crusca dans une réponse - aussi bien dans le sens de station thermale que dans celui plus vaste de centre de bien-être (avec ou sans source thermale), a assurément entendu dire que la signification du mot spa serait liée à la locution latine salus (ou sanitas) per aquam (ou per aquas), c'est-à-dire 'santé à travers l'eau/les eaux'. Selon cette interprétation (approuvée aussi dans le GRADIT et citée dans le Devoto-Oli, même si en tant que secondaire), le terme spa serait un acronyme, et pour cette raison également on le trouve souvent écrit tout en majuscule : SPA.

Cette reconstruction étymologique fascinante doit toutefois être considérée comme une espèce d'étymologie populaire, c'est-à dire une reconstruction a posteriori de l'histoire d'un mot : on part de la signification actuelle pour construire une narration qui justifie cette signification. En effet, même si les Romains de l'antiquité étaient notoirement connus pour fréquenter les termes, l'expression en question, même si formellement correcte et plausible, n'apparaît pas chez les auteurs latins, et elle est donc d'invention plus récente : en général, les témoignages antiques d'acronymes sont vraiment rares, même s'il existe des exceptions. Dans le cas présent, on ne trouve pas d'exemples de spa dans les livres italiens avant les années 2000.

Sauna et Spa : à la recherche de la signification du terme Spa
Sauna et Spa : à la recherche de la signification du terme Spa

Le GRADIT donne, comme date d'entrée en italien du mot, en 2003 ; le ZINGARELLI 2018 en revanche en 1995. Dans les archives de "Repubblica", on trouve un premier témoignage en 1995, même si en référence à un centre spécifique, le Spa' Deus de Chianciano Terme (dont le nom est par ailleurs écrit avec l'apostrophe), tandis qu'il faut attendre 2000 pour retrouver des témoignages de l'emploi du terme comme nom commun dans les pages de ce journal. Cette datation est également confirmée par la consultation des archives du "Corriere", où les témoignages sont de plus en plus nombreux à partir du début des années 2000.
Dans les dictionnaires des années 90 du siècle dernier, le mot n'est généralement pas présent (le ZINGARELLI l'enregistre à partir de l'édition 2005), témoignage supplémentaire du fait qu'il s'agit, pour l'italien, d'une acquisition récente : avant, les personnes allaient simplement aux thermes ou au centre de bien-être.
Mais quelle est vraiment l'origine de ce mot ? Comme le reportent par exemple le ZINGARELLI et le Devoto-Oli, le terme spa, qui a aujourd'hui la signification de 'station thermale' ou 'centre de bien-être' dans de nombreuses langues du monde, il y a un toponyme : le nom d'une petite ville belge dans la province de Liège, Spa, justement, riche en sources thermales, connu comme centre thermal déjà du temps des Romains (cf par ex. Treccani) et qui est devenue populaire surtout à partir du XVe siècle.
En anglais, spa comme nom commun et non plus comme simple toponyme apparaît vers 1620 avec la signification de 'source médicinale ou minérale' (cf. Online Etymology Dictionary ; le Merriam-Webster donne comme première datation 1610 et l'Oxford English Dictonary, qui enregistre le mot déjà dans l'édition de 1913, fournit un témoignage de 1616) et acquiert la signification d''entreprise commerciale qui propose des traitements de santé et beauté' vers 1960. Dans les autres langues, spa apparaît par la suite : 1981 en français, début des années 2000 en allemand. On peut donc raisonnablement affirmer que le passage de toponyme à nom commun soit advenu en anglais, pour ensuite s'étendre dans les autres langues, dont l'italien".

Bref, spa n'est pas un latinisme, comme beaucoup ont été poussés à le croire, mais une acquisition de l'anglais. Et maintenant, pour qui peut !